TPL_C3RB_RGAA_EVITEMENT_CONTENT TPL_C3RB_RGAA_EVITEMENT_RECH TPL_C3RB_RGAA_EVITEMENT_MENU

Encore heureux qu'il ait fait beau - Portail de la Bibliothèque des Pennes Mirabeau

Florence Thinard s'inscrit avec ce roman pour la jeunesse dans le genre littéraire de la robinsonnade. Elle nous conte ainsi l'odyssée extraordinaire d'adultes et de jeunes gens qui puisent dans les livres , que ce soient dans un roman de Daniel Defoe, de Jules Verne ou dans des manuels de géographie et des documentaires sur la navigation en mer, les informations et l'imagination nécessaires pour parvenir tous ensemble à bon port. Les membres de cet équipage aussi hétéroclite que solidaire ressortent enrichis de ce voyage introspectif et de ce parcours initiatique maritimes.

«Personne ne sut jamais comment, ni pourquoi la bibliothèque Jacques Prévert, un grand bloc de béton gris audacieusement cubique, avait un jour largué les amarres».

Arrachée au bitume, la bibliothèque prend en effet le large un soir d'orage, emportant avec elle son directeur, une femme de ménage, un professeur de technologie, les élèves de 6ème F et Saïd. Passés l'effet de surprise et une première réaction de panique, adultes et enfants prennent la barre et s'improvisent soudain navigateurs. La vie en groupe – quoiqu'en vase clos – sur ce bateau-livres s'organise tant bien que mal : l'équipage fait preuve d'ingéniosité et d'humour pour pallier le manque de nourriture, d'eau et les baisses de moral. Le professeur de technologie bricole, Sarah la bibliothécaire raconte Les mille et une nuits, tandis que Saïd, qui aime d'habitude à se faire passer pour un dur à cuire et possède un don pour irriter les adultes, prend en charge les plus petits ! Quoique cette traversée se close de façon heureuse, elle n'aura laissé aucun participant indemne, tant elle fut riche en aventures, en éclats de rire mais aussi en sanglots et surtout en découverte de soi et des autres.

OPAC Recherche Simple