TPL_C3RB_RGAA_EVITEMENT_CONTENT TPL_C3RB_RGAA_EVITEMENT_RECH TPL_C3RB_RGAA_EVITEMENT_MENU

Club du 16 et 17 février 2015 - Portail de la Bibliothèque des Pennes Mirabeau

Gilbert

OPAC Recherche Simple

Quand Walter Longmire est averti de la mort de Mari Baroja, il va se replonger dans une affaire vieille de 50 ans. Cette nouvelle affaire ( deuxième épisode des aventures de Walt ) va le faire remonter dans la vie tumultueuse de cette femme, ce qui l'amènera à faire le joint avec celle du célèbre shérif Connally. Le passé de Mari devient de plus en plus lourd au fur et à mesure qu'il se révèle à nous.
Comme d'habitude, c'est grâce à l'aide de son ami indien Henry Standing Bear qu'il poursuivra le criminel qui ne se prive pas de commettre quelques meurtres supplémentaires.
C'est toujours dans le cadre magnifique du Wyoming que se déroule ces aventures et une fois de plus en hiver. La neige donne un son mat à cette histoire comme un pendant au caractère désabusé et mélancolique du personnage principal. En effet Longmire n'est pas un héros jeune, dynamique et prêt à dégainer son arme comme on peut en voir au cinéma ou à la télé, mais un personnage plus complexe, un peu replié sur lui-même et à la recherche d'un passé tant perdu qu'on se demande parfois s'il a pu exister un jour. Moins prenant que le premier épisode ( Little bird ) et surtout moins métissé de culture indienne, ce livre reste agréable mais d'une intensité moindre que son prédécesseur.

 Annie

OPAC Recherche Simple

Billie et Franck viennent de chuter dans une crevasse dans le parc national des Cévennes. Billie commence alors à raconter sa vie afin de convaincre son étoile de sauver Franck. Billie est issue du quart-monde de nos provinces où elle a grandi sans aucun amour et dans une pauvreté intellectuelle effrayante. Son ami est un autre laissé-pour-compte. La force de l'amitié qui les lie, doublée d'une volonté farouche et sans faille leur ont permis de sortir de ce milieu sordide. Billie est un personnage lumineux, intelligent qui dans un langage cru n'hésite pas à dire ce qu'elle pense et à clamer son bonheur qu'elle apprécie plus que quiconque. Saura-t-elle encore une fois tirer Franck de ce mauvais pas ?

Simone

OPAC Recherche Simple

Très beau roman sur une sujet délicat qui est le don d'organes. Simon Limbres, jeune-homme de dix neuf ans, passionné de surf, amoureux et plein de vie, est victime d'un grave accident non pas de surf comme on pouvait s'y attendre, mais d'un accident de voiture au retour d'une «session» avec ses trois copains. Il est le seul à ne pas avoir de ceinture. Il est transporté à l'hôpital où on le déclare en état de mort cérébrale. Pour ses parents c'est la pire épreuve qui soit. Comment admettre que leur fils soit mort, alors qu'il respire encore, comment envisager de faire don de ce cœur qui bat toujours? Entre alors en scène le corps médical, médecin, infirmier, chirurgien qui ont la lourde tâche de les aider dans ce choix difficile, l'acceptation du don des organes de leur fils. Le cœur bien sûr mais aussi les poumons, le foie, les reins. C'est surtout pour le cœur que c'est le plus dur, comme si les autres organes avaient moins d'importance. C'est un jeune infirmier, Thomas Remige coordinateur chargé des prélèvements d'organes, qui va les aider et les soutenir dans ce difficile cheminement vers l'acceptation du don de ces organes. C'est alors la course contre la montre. Ils n'ont que vingt quatre heures pour trouver le receveur compatible. Nous suivons, nous aussi lecteurs, cette course haletante mais Maylis l'auteure prend la peine de nous faire entrer un peu dans la vie de chacune des personnes qui prennent part à cette transplantation. C'est un très beau roman qui m'a beaucoup touché et si je devais retenir une scène particulière je choisirai celle où Thomas messager des parents de Simon lui murmure à l'oreille quelques noms et fait écouter le bruit des vagues à ce jeune homme mort, dépouillé de ses organes mais rendu beau et apaisé à ceux qui l'ont aimé. Je conseille vivement cette belle lecture.

 Laura

OPAC Recherche Simple

Ce livre est un roman policier qui fait partie d'une série chinoise de l'auteur écossais. On retrouve les personnages principaux, l'inspecteur Li You, sa compagne américaine -médecin légiste- Margaret et leur petit bébé. Une femme sauvagement assassinée puis dans les mêmes conditions une seconde. En examinant les corps, Li you se rend compte que les assassinats sont perpétrés de la même façon que l'éventreur, homme tristement célèbre qui cent ans plus tôt œuvrait en Angleterre. De découverte en découverte, le livre nous tient en haleine jusqu'à la dernière page et nous donne envie de lire la suite pour connaître d'autres aventures.

 Félicia

OPAC Recherche Simple

Marianne a été condamnée à la perpétuité pour avoir commis plusieurs meurtres. Il n'y a eu aucune préméditation dans ces meurtres, simplement une incapacité totale à maîtriser des crises de colère démentielles. La prison lieu clos où la violence règne en maître, ne fera que l'entraîner un peu plus loin dans cette perversité alors qu'elle se pose sans arrêt la question de savoir pourquoi elle les a tués? Ce livre bien que suscitant un certain écœurement quant aux pratiques qui ont cours en prison, sait happer le lecteur grâce à des personnages bien campés, une intrigue solide et des rebondissements aux enchaînements quelque peu machiavéliques. D'autre part l'écriture est parfaitement maîtrisée.

Michèle

OPAC Recherche Simple

Ce court roman raconte l'histoire de Joseph, enfant juif confié par ses parents à des inconnus tandis-que les nazis entrent dans Bruxelles. Le lecteur y retrouve tous les protagonistes classiques de ce type d'histoire: un enfant vif et intelligent, de méchants allemands, un religieux catholique compréhensif qui, pétri de bons sentiments ne sauvera pas que des juifs.... L'ensemble est bien écrit et constitue une lecture agréable.

Martine Desèvre: l'insoumise


Raphaëlle est une orfèvre exceptionnelle. Orpheline très jeune, elle a été recueillie et élevé par un orfèvre itinérant qui se fit un devoir de transmettre tout son savoir à une élève aussi douée. A la mort de ce dernier, elle se rend à Paris dans l'intention d'ouvrir une boutique et d'y exercer son talent. Hélas, elle va se heurter à la puissante confrérie des orfèvres qui interdit aux femmes de manier les métaux précieux. La chance lui souriant, elle rencontrera le roi François 1° qui la nommera maître-orfèvre. Ce roman prenant, mêle avec talent de multiples informations sur le métier d'orfèvre, la vie quotidienne à l'époque de la Renaissance et les amours de Raphaëlle.

Lucie

OPAC Recherche Simple

A quelques mois de distance une jeune-femme et une vieille dame sont assassinées selon le même mode opératoire et la même rage démentielle. A priori il n'y a aucun lien entre ces deux personnes. La clef du mystère se trouve dans le passé au cœur d'un épisode méconnu de la deuxième guerre mondiale. Des enfants londoniens avaient été déplacés dans les campagnes environnantes pour les soustraire aux bombardements. Dès lors le lecteur va de surprise en surprise, dans un rythme tantôt calme et tantôt trépidant et ne peut lâcher ce roman fort bien mené et captivant.

Sylviane

Annie Ernaux : la honte

Dans ce roman l'auteur raconte une partie de son enfance au pays de Caux dans un milieu modeste d'où toute culture est absente. Elle décrit par le menu tout ce qui est advenu au cours de cette année 1956 recréant ainsi avec une grande justesse l'ambiance de cette époque. Elle relate sa soif de lecture, de culture opposée à l'étroitesse de son quotidien. Élève brillante et intelligente elle ressent avec acuité toute la pauvreté dans laquelle baigne son milieu et qui lui inspire ce sentiment de honte diffuse mais tenace. Ce livre très court est très intéressant.

Annie ERNAUX : la place

Ce roman tourne autour du personnage du père et son café-épicerie dont elle retrace la vie quotidienne. Les brillantes études que fera sa fille contribueront à sa fierté tout en lui donnant le sentiment d'un éloignement douloureux. En effet la réussite et l'aisance culturelle acquises permettront à Annie Ernaux d'accéder à un autre milieu social creusant ainsi un écart entre le père et la fille. Celui-ci aura l'impression de se trouver désormais face à une étrangère avec laquelle il n'a plus rien en commun. Un beau roman.

OPAC Recherche Simple

Dans ce roman l'auteur retrace son enfance et son adolescence entre un père croyant et pratiquant et une mère athée. De l'épisode de la petite voleuse à celui des premiers émois, avec une religion peu présente et par conséquent non contraignante, il n'y a finalement rien que de très classique dans ce roman.

OPAC Recherche Simple

Roumaine, Elena n'a qu'un rêve fuir la Roumanie de Ceaucescu pour offrir un avenir meilleur à son fils Alexandru. C'est avec Jacob son époux qu'elle partira enfin pour les Etas-Unis. Alors qu'ils sont parfaitement intégrés socialement et professionnellement, Jacob tombe malade et Alexandru se marie à une française Marie. Helen -elle a américanisé son prénom- vit très mal l'arrivée de cette bru qui est loin d'être la femme idéale dont elle avait rêvé pour son fils. Ces deux femmes vont s'affronter. Elles sont en effet issues de cultures très différentes ce qui engendrera une véritable incompréhension de part et d'autre. Cependant un point commun les relie: leur amour pour Alexandru. Cet amour leur permettra de créer des liens au fil du temps pour enfin se comprendre et se respecter.
Ce récit repose sur une construction compliquée mais parfaitement maîtrisée qui juxtapose les époques, use de flash-back qui font osciller le roman entre présent et passé.

OPAC Recherche Simple

Ce roman met en scène le frère de l'arabe tué par Meursault dans le roman de Camus «L'étranger». Le narrateur prend prétexte de l'assassinat de son frère pour raconter sa propre vie, la réaction de sa mère, les conséquences sur sa propre existence, le meurtre qu'il a commis lui-même sur un français comme pour ne pas être en reste dans une imitation ou une vengeance macabre. Je pense qu'il faut lire les deux romans en parallèle tant celui-ci est un miroir, une réponse épisode pour épisode à «L'étranger», un peu comme si Daoud dialoguait à distance avec Camus lui répondant mot pour mot sans jamais citer ce dernier. Saisissant et captivant.

Jean-Paul

Thierry Bourcy : le crime de l'Albatros

1919: Alexandre Mekinoff, producteur de cinéma d'origine russe, est retrouvé assassiné dans les studios de l'Albatros. Célestin Louise, démobilisé, a regagné les Brigades du Tigre. Vengeance d'une femme humiliée, d'un mari trompé.... Célestin Louise pense plutôt que la solution se trouve dans le passé militaire de Mékinoff .
Chargé de résoudre ce meurtre, il retourne sur les lieux des batailles de la Grande Guerre. Il cherche à retrouver les rescapés du régiment dans lequel avait été affecté Mékinoff tant en France qu'en Allemagne. Va-t-il retrouver le meurtrier?