TPL_C3RB_RGAA_EVITEMENT_CONTENT TPL_C3RB_RGAA_EVITEMENT_RECH TPL_C3RB_RGAA_EVITEMENT_MENU

Club du 02 avril 2013 - Portail de la Bibliothèque des Pennes Mirabeau

Charles

{enclosure_opac rechsimple|3|1|entre amis |&mod_aff=1&chk_aff_aper=on&chk_lnk_aper=on&chk_aff_tit=on&chk_lnk_tit=on&chk_aff_aut=on&chk_lnk_aut=on&chk_aff_edi=on&chk_lnk_edi=on|&s_1163=01&s_1164=L&s_1169=A}

Les huit nouvelles qui composent ce livre se passent toutes dans un kibboutz. Elles racontent avec simplicité et profondeur la vie quotidienne: l'amour, la mort, les responsabilités de chacun, les difficultés du vivre en commun ..... L'auteur montre avant tout l'utopie de cette vie égalitaire, les murs que le kibboutz érige autour des êtres qui y vivent, le poids de l'idéologie. C'est un livre très profond à l'écriture simple. Un coup de cœur.

{enclosure_opac rechsimple|3|1| tes yeux dans une ville grise |&mod_aff=1&chk_aff_aper=on&chk_lnk_aper=on&chk_aff_tit=on&chk_lnk_tit=on&chk_aff_aut=on&chk_lnk_aut=on&chk_aff_edi=on&chk_lnk_edi=on|&s_1163=01&s_1164=L&s_1169=A}

Ce roman se situe à Lima et raconte l'histoire d 'un homme comme étranger à lui-même, à cette vie et à cette ville. Il me rappelle beaucoup L'Etranger de Camus. Ce livre d'une poésie extraordinaire se lit très facilement. C'est un vrai coup de cœur.

Annie

{enclosure_opac rechsimple|3|1|une place à prendre |&mod_aff=1&chk_aff_aper=on&chk_lnk_aper=on&chk_aff_tit=on&chk_lnk_tit=on&chk_aff_aut=on&chk_lnk_aut=on&chk_aff_edi=on&chk_lnk_edi=on|&s_1163=01&s_1164=L&s_1169=A}

Barry, quarante ans, décède d'une rupture d'anévrisme. Barry était conseiller paroissial, poste important dans ce petit village. Une place très convoitée par deux familles. Elles vont tout essayer, sans scrupule, jusqu'au moment où leurs enfants adolescents s'en mêlent. Et là tout bascule.
Une histoire un peu longue mais très «morale». Pour ado (les dangers de l'ordinateur).

{enclosure_opac rechsimple|3|1|dernière nuit à Twisted river |&mod_aff=1&chk_aff_aper=on&chk_lnk_aper=on&chk_aff_tit=on&chk_lnk_tit=on&chk_aff_aut=on&chk_lnk_aut=on&chk_aff_edi=on&chk_lnk_edi=on|&s_1163=01&s_1164=L&s_1169=A}

Le roman se situe au pays des bûcherons et raconte l'histoire d'un cuisinier boiteux et de son fils de douze ans. A travers trois générations d'hommes, l'auteur nous entraîne dans un récit très mouvementé.
C'est une lecture un peu difficile car l'ordre chronologique n'est pas respecté. Daniel le fils du cuisinier passe de douze ans à quarante ans puis de nouveau à quinze ans. Mais persévérez, l'histoire vaut le coup !

Françoise

{enclosure_opac rechsimple|3|1| l'arbre d'or|&mod_aff=1&chk_aff_aper=on&chk_lnk_aper=on&chk_aff_tit=on&chk_lnk_tit=on&chk_aff_aut=on&chk_lnk_aut=on&chk_aff_edi=on&chk_lnk_edi=on|&s_1163=01&s_1164=L&s_1169=A}
Damien jeune fermier dont le père élève des vers à soie, tombe amoureux de la riche héritière d'une filature. Sachant leur passion interdite les deux jeunes gens se cachent. Lorsque le frère de la jeune femme les découvrira, il mettra tout en œuvre pour les séparer. Il va truquer le tirage au sort qui enverra Damien faire son temps en Algérie pour sept ans. Une histoire d'amour classique avec en toile de fond l'histoire de l'élevage des vers à soie dans les Cévennes au XIX° siècle.

Simone

{enclosure_opac rechsimple|3|1| journal d'un corps |&mod_aff=1&chk_aff_aper=on&chk_lnk_aper=on&chk_aff_tit=on&chk_lnk_tit=on&chk_aff_aut=on&chk_lnk_aut=on&chk_aff_edi=on&chk_lnk_edi=on|&s_1163=01&s_1164=L&s_1169=A}

Début du journal : treize ans, un mois, huit jours. Pour sa mère il n'existe pas, elle le lui dit sans arrêt : «tu ne ressembles à rien, absolument à rien». Alors pour exorciser ses peurs il les met en mots. Il établit une liste de ses sensations et de ce qu'elles lui provoquent. La peur, l'angoisse, la nostalgie, la surprise, la honte, la panique, le chagrin, la fureur, l'émotion ... son corps réagit à tout et à chacune d'elles différemment. C'est un livre d'histoire et d'anatomie sur son corps.
C'est un livre drôle souvent, émouvant touchant et tendre. J'ai beaucoup aimé et je me suis délectée de ses mots et de ses phrases. Probablement mon coup de cœur.

Michèle

{enclosure_opac rechsimple|3|1| prince d'orchestre |&mod_aff=1&chk_aff_aper=on&chk_lnk_aper=on&chk_aff_tit=on&chk_lnk_tit=on&chk_aff_aut=on&chk_lnk_aut=on&chk_aff_edi=on&chk_lnk_edi=on|&s_1163=01&s_1164=L&s_1169=A}

Ce roman raconte l'histoire d'un chef d'orchestre au sommet de sa gloire. Il se produit dans les salles et théâtres les plus prestigieux. Grâce à son art il est apprécié par les critiques les plus exigeants et admis dans les cercles les plus fermés. Tout semble aller pour le mieux jusqu'au jour où il fait une critique très acerbe à un musicien. A la suite de cet incident les musiciens le boycottent et son prestige est remis en cause. Alors il est entraîné dans une descente aux enfers et le lecteur le suit sans savoir qu'elle en sera l'issue. Les blessures de son enfance ressurgissent et malgré quelques amis sincères son ego est mis à rude épreuve. C'est un roman intéressant car l'auteur nous fait rentrer dans le monde de la musique classique grâce à ses connaissances musicales. Un bémol sur le côté psychologique du personnage.

Félicia

{enclosure_opac rechsimple|3|1| quelque chose dans la nuit|&mod_aff=1&chk_aff_aper=on&chk_lnk_aper=on&chk_aff_tit=on&chk_lnk_tit=on&chk_aff_aut=on&chk_lnk_aut=on&chk_aff_edi=on&chk_lnk_edi=on|&s_1163=01&s_1164=L&s_1169=A}

Le roman débute par une tournée mondiale entreprise par Bruce Springsteen surnommé « le Boss ». Un groupe de fans suit le chanteur en Europe. Ces fans seront tout à tour assassinés au cour de la tournée .
C'est un roman bien mené qui tient son lecteur en haleine d'un bout à l'autre.

Lucie

{enclosure_opac rechsimple|3|1| la confession des anges |&mod_aff=1&chk_aff_aper=on&chk_lnk_aper=on&chk_aff_tit=on&chk_lnk_tit=on&chk_aff_aut=on&chk_lnk_aut=on&chk_aff_edi=on&chk_lnk_edi=on|&s_1163=01&s_1164=L&s_1169=A}

Pour se remettre d'une rupture amoureuse, Olivia se réfugie chez sa grand-mère. Celle-ci vit dans une grande maison dans le Luberon, en compagnie de quatre autres vieilles dames. Alors que des phénomènes étranges se multiplient, Olivia découvre que cette maison ne figure pas sur le cadastre. Très vite elle est appelée à rejoindre ces vieilles personnes qui ne sont autres que des anges menant le combat séculaire contre les forces du Mal.
Dans une époque où chacun se cherche, ce roman propose une voie de sagesse vers la connaissance de soi, le tout agrémenté d'une touche de fantastique très agréable.

{enclosure_opac rechsimple|3|1|l'ombre d'un homme |&mod_aff=1&chk_aff_aper=on&chk_lnk_aper=on&chk_aff_tit=on&chk_lnk_tit=on&chk_aff_aut=on&chk_lnk_aut=on&chk_aff_edi=on&chk_lnk_edi=on|&s_1163=01&s_1164=L&s_1169=A}
Ce récit remonte le temps jusqu'à la deuxième guerre mondiale dont il raconte un épisode méconnu. Pendant l'Occupation des juifs furent obligés de trier les biens d'autres juifs envoyés dans les camps de concentration afin que les dignitaires allemands puissent faire leur marché parmi ces meubles, jouets et vaisselle. Avec pudeur et retenu l'auteur raconte la douleur de ces personnes confrontés jour après jour aux biens volés à d'autres juifs dont ils se sentaient si proches. C'est un roman dense qui raconte beaucoup de choses sous des dehors trompeurs de simplicité.

Sylviane

{enclosure_opac rechsimple|1|1| la réserve |&mod_aff=1&chk_aff_aper=on&chk_lnk_aper=on&chk_aff_tit=on&chk_lnk_tit=on&chk_aff_aut=on&chk_lnk_aut=on&chk_aff_edi=on&chk_lnk_edi=on|&s_1163=01&s_1164=L&s_1169=A}


Au cœur d'une réserve naturelle spécialement aménagée pour de riches new-yorkais, résonnent les pétards d'un somptueux feu d'artifice comme un écho à la guerre qui débute en Europe. Jordan Groves y rencontre la belle et énigmatique Vanessa Cole. Il ne se rendra compte que beaucoup trop tard que celle-ci est déséquilibrée psychologiquement. Leur histoire va sombrer dans les tourments du doute et de la folie tandis-que dans un contrepoint macabre la guerre se déchaîne en Europe.

Les bibliothécaires présentent :

{enclosure_opac rechsimple|3|1| petit éloge de la gentillesse|&mod_aff=1&chk_aff_aper=on&chk_lnk_aper=on&chk_aff_tit=on&chk_lnk_tit=on&chk_aff_aut=on&chk_lnk_aut=on&chk_aff_edi=on&chk_lnk_edi=on|&s_1163=01&s_1164=L&s_1169=A}


Voici quelques citations extraites de ce petit livre qui est un vrai plaisir de lecture :
« La gentillesse n'est donc pas une morale du devoir, mais une morale du pouvoir. Je ne suis pas gentil quand je le dois, mais quand je le peux et si je le veux. En effet la gentillesse n'agit pas à partir d'une pression mais d'une impression : c'est à la demande d'autrui que j'apporte une réponse qui ne saurait être une contrainte ». (p. 69)
«L'opposition moderne du gentil et du méchant succède donc à l'opposition médiévale du noble et du serf : dans la première, les dés sont jetés à la naissance : le noble se croit bon tandis-que le serf se pense mauvais; dans la seconde, le méchant se croit plus intelligent que le gentil avant de découvrir que l'essentiel lui a échappé et qu'il s'est jeté à lui-même un sort». (p. 100-101)

{enclosure_opac rechsimple|3|1|: dans le terrier du lapin blanc |&mod_aff=1&chk_aff_aper=on&chk_lnk_aper=on&chk_aff_tit=on&chk_lnk_tit=on&chk_aff_aut=on&chk_lnk_aut=on&chk_aff_edi=on&chk_lnk_edi=on|&s_1163=01&s_1164=L&s_1169=A}

Un petit garçon, fils d'un baron de la drogue, vit dans une luxueuse villa coupé du monde. Cet enfant est passionné par les chapeaux et les français parce-qu'ils ont guillotiné leur roi. Le récit est fait par le petit garçon qui pose un regard curieux et innocent sur le monde qui l'entoure où les assassinats font partie de ses distractions quotidiennes.
Un roman étrange et drôle.

{enclosure_opac rechsimple|3|1|les quatre diables |&mod_aff=1&chk_aff_aper=on&chk_lnk_aper=on&chk_aff_tit=on&chk_lnk_tit=on&chk_aff_aut=on&chk_lnk_aut=on&chk_aff_edi=on&chk_lnk_edi=on|&s_1163=01&s_1164=L&s_1169=A}
Ces quatre diables sont quatre acrobates : deux garçons et deux filles unis par un amour indéfectible. Rien ne semble devoir jamais ternir cette harmonie et cette grâce que le public vient admirer à chaque représentation. Lorsque l'un d'entre eux tombe amoureux, l'harmonie est brisée, la chaîne magique et impalpable qui les relie semble se rompre et le destin vacille ....

{enclosure_opac rechsimple|3|1|la chevelure sacrifiée |&mod_aff=1&chk_aff_aper=on&chk_lnk_aper=on&chk_aff_tit=on&chk_lnk_tit=on&chk_aff_aut=on&chk_lnk_aut=on&chk_aff_edi=on&chk_lnk_edi=on|&s_1163=01&s_1164=L&s_1169=A}

C'est une chronique de la vie quotidienne en Bohême au début des années 20, à travers la vie d'un couple et de ses relations aux autres. C'est un récit gai, simple, amusant chargé d'odeurs, de sensations où les objets deviennent visibles au lecteur et où l'on entend réellement l'inquiétude des lampes à pétrole, la course des chevaux le soir dans les rues.
Ce roman très frais requinque parce -qu'il est débordant de vie, de celle que nos sociétés ne connaissent plus. C'est un vrai coup de cœur et un bijou de poésie.