TPL_C3RB_RGAA_EVITEMENT_CONTENT TPL_C3RB_RGAA_EVITEMENT_RECH TPL_C3RB_RGAA_EVITEMENT_MENU

Club BD 2013 - Portail de la Bibliothèque des Pennes Mirabeau

Sandra (Bibliothécaire) a lu "Le héros"

OPAC Recherche Simple

Rubín a déstructuré le super-héros et a sondé sa psychologie, se penchant particulièrement sur ses points faibles, sur cette vulnérabilité qui le rend si « normal », si humain. Le héros est la mise en abîme ultime du super-héros ; le retour aux sources de ce mythe contemporain à travers la relecture de la saga des Douze travaux d'Héraclès.

Tout en restant très fidèle au récit mythologique (dans cette première partie de Le héros sont racontées la naissance et la jeunesse d'Héraclès, ainsi que ses premiers exploits : la chasse du lion de Némée et du sanglier d'Érimanthe, le combat contre l'Hydre de Lerne...), Rubín sait s'affranchir des pièges du péplum et développe son histoire dans un univers qui se trouve quelque part entre la Grèce ancienne et un futur résolument technologique. Le Héraclès de David Rubín se bat contre les oiseaux du lac Stymphale, capture les juments de Diomède mais roule en Harley et écoute David Bowie sur son lecteur mp3. L'Olympe, quant à lui, ressemble plus à un laboratoire high-tech qu'à la demeure céleste des dieux. Dans cet univers intemporel mais solidement ancré au mythe, le héros de Rubín devient ainsi résolument contemporain, mélange de détermination et de doute, de courage et de faiblesse.

Jérôme et Sandra ont lu "Vito"

OPAC Recherche Simple

Cet album nous raconte une histoire entre le réel et le mythe. Souvent exploré, ce procédé peut vite s'avérer indigeste. Mais pas ici, au contraire ! Cette alchimie est vraiment réussie.
 Pour cela le cadre a été judicieusement choisi : La Sicile, dans les années 40.Un lieu dépaysant et une époque suffisamment lointaine, ce qui assure une certaine distance entre le lecteur et cette histoire.On voyage avec un projectionniste ambulant,Giuseppe,jeune homme qui sombre peu à peu dans la solitude avec comme compagnons un chien et... l'alcool.Un jour, lors d'une projection, Giuseppe rencontre un homme qui lui donne un film où on y voit un centaure et un faune se mouvant d'une manière encore plus réaliste que « King Kong » ! Ainsi débutent les ennuis pour Giuseppe d'autant plus qu'il surprend par la suite un vagabond prénommé Vito...
Il y a une grosse part de magie et de féerie dans ce premier album de « Vito »le dessin est d'une grande finesse, rehaussée par une colorisation pastel.
Un début de série prometteur. A quand la suite ?

Jérôme et Sandra (bibliothécaire) ont lu "Crève saussice !"

OPAC Recherche Simple

Crève, s........aucisse ! Ainsi tente de se disculper Didier, surpris par son jeune fils en train de s'acharner à coups de couteau sur un quartier de bœuf dans la chambre froide de sa boucherie. La vie paisible de ce tranquille commerçant a basculé quelques mois plus tôt, quand il a entrevu sa Sandrine adorée dans les bras de son amant. Depuis, il mûrit son ressentiment contre ce salaud d'Eric, l'ami de la famille. Le compagnon des vacances et des jours heureux. Le traitre. Mais ce soir, il va mettre en route une machination imparable pour se débarrasser de son rival. Trop longtemps qu'il souffre en silence, à chaque escapade de sa femme, qu'il s'exalte d'un fol espoir quand celle-ci semble délaissée et qu'il rechute encore plus bas lorsque la romance reprend.
L'originalité du scénario concocté par Rabaté, et qui parlera à nombre de lecteurs ici, c'est que le héros de ce drame est un pur bédéphile. La bibliothèque pleine à craquer d'ouvrages choisis, de Tillieux à Tardi, Baudoin, des figurines Tintin, une fée de Loisel, voilà qui semblera étrangement familier à beaucoup. Plus insolite encore, c'est en puisant dans les classiques du neuvième Art que l'infortuné boucher trouve un moyen d'accomplir sa vengeance morbide.
Crève saucisse est peut-être avant tout ce très beau portrait de femme, un portrait en creux de l'épouse dans le regard du mari éperdu, en forme de drame intimiste. Une tranche de vie vibrante d'humanité.
(O. Boussin .BDgest)