TPL_C3RB_RGAA_EVITEMENT_CONTENT TPL_C3RB_RGAA_EVITEMENT_RECH TPL_C3RB_RGAA_EVITEMENT_MENU

Club du 23 mars 2010 - Portail de la Bibliothèque des Pennes Mirabeau

CLUB DU LUNDI 23 MARS 2010

Dacia MARAINI : la vie silencieuse de Marianna Ucria

R MAR

Un livre qui se dévore : on s'attache très vite à l'histoire de Marianna sourde et muette en Sicile au XVIII° siècle. L'on a envie que tout se passe bien pour elle et on lui souhaite une vie enfin heureuse.

A travers son histoire on découvre la vie des femmes à cette époque, mariées trop jeunes et mères trop tôt.

Christopher BROOKMYRE : les canards en plastique attaquent

R BRO

L'auteur met en scène un journaliste qui pense que les médiums n'existent pas. Par conséquent les « exploits » du mage Gabriel Lafayette ne sont pour lui que lucrative fumisterie. Les termes « canards en plastique » désignent les gens qui croient envers et contre tout au surnaturel et contre lesquels le journaliste va devoir déployer tous ses arguments ainsi qu'une énorme force de persuasion.

Le roman peine à démarrer et il faut s'accrocher jusqu'au milieu de celui-ci pour enfin lui trouver un intérêt.. Il est par ailleurs écrit à la façon d'un puzzle ce qui oblige le lecteur à reconstituer le récit petit à petit.

Graziella a aimé ce roman :

Henning MANKELL : les chaussures italiennes

R MAN

Frédéric Welin, chirurgien dont la carrière a été brise à la suite d'une erreur médicale, s'est retiré sur une île déserte de la Baltique. Il n'a pour seule compagnie qu'une chienne et une chatte et de temps en temps la visite de Jansson facteur hypocondriaque. Pour se sentir vivant dans cette immensité glacée, il prend chaque jour un bain dans un trou qu'il creuse dans la glace. Il note dans un calepin tout ce qu'il voit. Puis un jour Jansson laisse quelqu'un sur le ponton. Une femme, Harriet, avec qui il vivait avant de partir pour les Etats-Unis poursuivre sa carrière et qu'il n'a plus vue depuis 40 ans. Sur fond de descriptions de paysages suédois, Mankell met en scène la solitude, la relation entre deux êtres et la peur de la mort.

Christiane évoque « Le rapport Brodeck » de Philippe Claudel.

Livre bien écrit et d'une grande sensibilité.

Laure nous parle de

Robert VAN GULIK : les nouvelles enquête du juge Ti

R VAN (policier)

Ce roman est intéressant car il met en scène la Chine des empereurs ce qui m'a permis de découvrir la vie quotidienne à cette époque. Cependant je trouve qu'il y a trop de personnages aux noms compliqués ce qui perturbe ma lecture et gâche mon plaisir.

Jacques a aimé ce roman

Jean D'AILLON : Juliette et les Cézanne

R AIL- (policier)

L'auteur utilise la 2° guerre mondiale pour montrer comment le trafic d'œuvres d'art a été florissant durant cette période. John Cavendish est chargé par la résistance de mettre la main sur des tableaux de Cézanne. Des maquis de Provence aux bars de la Plaine, de la Gestapo de la rue Paradis au musée Granet s'engage une course mortelle entre les S.S. et les résistants, chacun tentant de mettre la main sur ces tableaux. Qui est réellement Cavendish ? Sa capture permettra-t' elle de faire éclater la vérité ? C'est d'une plume alerte et vive que Jean d'Aillon nous entraîne de péripéties en découvertes...

José, quant à lui, nous parle des romans policiers de Jean Contrucci.

Chacun d'entre eux se situe à Marseille et met en scène avec beaucoup de bonheur un fait divers plus ou moins connu.

Les bibliothécaires vous proposent

Douglas PRESTON, Lincoln CHILD : les croassements de la nuit; le grenier des enfers

R PRE- (policier)

Dans « les croassements de la nuit » les auteurs nous livrent une histoire bien menée, une intrigue à rebondissements. Basée sur le passé indien des Etats-Unis et sur le folklore, cette enquête d'Aloysius Pendergast nous entraîne dans les méandres de l'esprit humain. Il est impossible de s'ennuyer tant cette exploration est minutieuse mettant en relief tant le bon que les pires aspects de l'homme. Ce roman laisse une trace quasi indélébile car l'accent de vérité qui s'en dégage ne laisse pas indifférent. Preston et Child ont su créer des personnages fascinants. John Aloysius, agent du FBI, riche, cultivé, intelligent et mystérieux, issu d'une famille de fous meurtriers voue son existence à la police, à la recherche des criminels. Il est secondé notamment par Vincent d'Agosta, lieutenant de police, engagé dans la même quête de vérité que Pendergast tandis-que William Smithback, journaliste au grand cœur, voue un attachement et une confiance sans borne à ce même Pendergast.

Ces romans se détachent de la production habituelle par la touche scientifique présente dans chaque enquête, la qualité des personnages, leur psychologie très fouillée et la restitution saisissante de la vie quotidienne qui poursuivent le lecteur longtemps après sa lecture.

Laurence LEMAIRE : les gens de Marseille font le guide

914.09 LEM

La meilleure façon de visiter une ville ou un pays est de se faire conduire par un local. Laurence Lemaire a demandé au grec, à l'italien, à l'arménien, au pied- noir de raconter son quartier pour lequel bat son cœur. Ils viennent des Alpes ou de Corse, sont nés au coin de la rue, tous sont fiers d'être marseillais et parlent de leur quartier avec amour, tendresse, ironie parfois. Ils savent communiquer leur bonheur de vivre à Marseille et vous donnent l'envie de les suivre dans les méandres des rues de leurs quartiers à la découverte des jardins ou des monuments.

Robert MARGERIT : l'île des perroquets

R MAR

Ce roman est une pure merveille. Une plongée dans le monde des pirates de la Caraïbe comportant tout les ingrédients du roman maritime dans la grande tradition des Conrad et Stevenson.

Au cœur du XVIII° siècle, accusé d'un crime qu'il n'a pas commis, un jeune paysan s'évade la veille de son exécution. Egaré sur les quais du port, terrorisé à l'idée d'être repris par les soldats, recruté par hasard et presque de force, ce dernier embarque sur un navire. Marin de fortune, il va découvrir petit à petit la vie à bord, les traditions, les coutumes maritimes quelques fois barbares et plonger au cœur de la piraterie. Je vous invite à lire sans tarder ce grand roman d'aventure qui vous laissera ébloui, enchanté, transformé, heureux en un mot.

Jean-Marie G. LE CLEZIO : l'africain

R LEC

Dans ce court récit autobiographique l'auteur évoque son père et l'Afrique. On y ressent tout d'abord la touffeur de la brousse et les êtres voilés par la chaleur étouffante qui enveloppe toute chose. Ensuite apparaît le lien quasi charnel qui unit ce médecin de brousse et l'Afrique. Cette relation exceptionnelle est faite de don de soi, d'abandon et de renoncement, d'amour infini entre un homme et un pays, un homme et ses habitants. Il est devenu un africain de toutes les fibres de son être, de son âme. Il se comporte comme lui, pense comme lui, n'a plus conscience de la couleur de sa peau: il s'est littéralement fondu dans le pays. Le réveil sera terrible, bouleversant, destructeur. Ce récit est aussi une fabuleuse mise en scène des corps, des sentiments, de la sensualité et de l'amour au cours duquel Le Clezio se découvre réellement à travers la vie de ce père qu'il n'a pratiquement jamais connu.

Ken Follett : les piliers de la terre

R/CD FOL– (livre lu)

1327. Quatre enfants sont témoins d'une poursuite meurtrière dans les bois : un chevalier tue deux soldats au service de la reine, avant d'enfouir dans le sol une lettre mystérieuse dont le secret pourrait mettre en danger la couronne d'Angleterre ...

Une grande épopée historique non pas à lire mais à écouter avec bonheur sur un lecteur MP3. Le narrateur, hors pair, fait revivre avec un rare bonheur batailles, marchés, dialogues .... Rien ne manque ni le cliquetis des épées, ni le hennissement des chevaux ou les cris des marchands pour que votre imagination recrée toutes les images suggérées et vous emmène avec force dans une époque révolue. Laissez-vous envoûter et rejoignez sans tarder Ellen et Aliena dans leurs aventures.